Informer et prévenir pour lutter avant et le plus tôt possible

Nous sommes tous concernés :

  •  Parce que la plupart des cancers sont dus à l'environnement et plus particulièrement à nos modes de vie et à nos comportements
  •  Parce que de multiples facteurs de risque interviennent, notamment le tabac, l'alcool, l'hygiène de vie en général.
  •  Parce qu'il est possible de réduire de 30% la mortalité par cancer en contrôlant mieux ces facteurs de risque.
  •  Parce que la maîtrise de ce contrôle nous amène à un comportement responsable.

La politique de prévention du Comité des Hauts-de-Seine de la Ligue contre le Cancer s'est construite sur la prévention primaire auprès des jeunes en période scolaire (lien) , la prévention secondaire en participant à la diffusion des informations sur les dépistages organisés (lien), et la prévention auprès des adultes notamment dans les entreprises qui le souhaitent.

Pour les jeunes la Prévention repose sur trois piliers essentiels :

  • Une formation des intervenants identiques, afin que les messages de prévention dispensés, le soit de façon homogène. Formation effectuée dans le cadre d'une formation professionnelle, par l'organisme dépendant de la Faculté de Paris Ouest Nanterre La Défense. Cette formation (lien) est sanctionnée par une série d'examens et la remise d'un mémoire.
  • Une évaluation, des intervenants et de l'impact des messages dispensés sur le comportement des jeunes, afin d'adapter le discours en fonction des changements d'environnement au cours des générations. Ces études d'impact nécessitent un travail constant et permanent et un suivi extrêmement compliqué compte tenu de la nécessaire durée pour aboutir à un résultat important. (lien)
  • Une concertation avec les instances Universitaires et de l'éducation Nationale, qui se fait au travers de la réunion bi-annuelle d'un Comité de Suivi Pédagogique et de Santé.

Pour l'entreprise

Le Comité des Hauts-de-Seine est à même d'assurer dans les entreprises des actions de prévention à tous les niveaux et suivant tous types d'intervention :

  • individuelle
  • collective
  • en binôme
  • etc.

Les thèmes sont liés à la problématique cancer (tabac et addiction, soleil, sommeil, équilibre alimentaire, activité physique) mais peuvent également aller au-delà, comme l'impact du sommeil sur les attitudes. Ces interventions doivent être demandées par les entreprises et résulter d'un acte volontaire des participants.

Pour toute information n'hésitez pas à vous renseigner auprès de M. GADRE ou de M. REGNIAULT au 01 55 69 18 18

Concernant le dépistage,  le Comité participe par une présidence commune du Pr Jacques ROUËSSÉ aux instances (CD92 et ADK), aux différentes actions incitatives au dépistage et à la communication, pour tenter d'obtenir des taux de fréquentation les plus satisfaisant possibles.

Pour les entreprises, il s'agit essentiellement de démarche volontaire de ces dernières, notamment à l'occasion d'évènements tels que le dépistage des cancers de la peau, la journée mondiale sans tabac, etc...